top of page
  • Scout en Bourse

La pandémie du coronavirus encouragera les investissements responsables « à aller encore plus loin »

Dernière mise à jour : 4 sept. 2020

L'analyse de Bloomberg révèle que les fonds environnementaux et sociaux ont perdu moitié moins que l'indice S&P 500 pendant la crise de Covid-19.


La pandémie du coronavirus et ses retombées économiques déclencheront une « montée au ciel » des investissements durables, responsables et impactant positivement la planète au cours des prochains mois, selon Nigel Green, PDG de deVere Group, qui a plus de 12 milliards de dollars sous gestion.



Le terme ESG fait référence à une classe d'investissement également appelée «investissement durable». Le terme générique couvre trois facteurs principaux. «E» est pour « Environnement » et comprend des questions telles que les politiques sur le changement climatique, l'empreinte carbone et l'utilisation des énergies renouvelables. «S» est pour «social» et comprend les droits et protections des travailleurs. «G» est pour «gouvernance» et comprend la diversité du conseil d'administration et la transparence de l'entreprise.


«Avant la pandémie, des recherches ont révélé que les investissements qui obtiennent de bons résultats en termes de références ESG surpassent souvent le marché traditionnel et ont une volatilité plus faible à long terme ».

Depuis que l'urgence de santé publique Covid-19 a bouleversé le monde, la dernière analyse générale montre que les fonds ESG ont généralement continué à surpasser les autres.

Nigel Green précise aussi que: «La pandémie de coronavirus a souligné la vulnérabilité et la fragilité des sociétés et de la planète ».


Il a souligné que « de plus en plus d'entreprises ne survivront et ne prospéreront que si elles opèrent avec l'approbation publique, c’est-à-dire en œuvrant pour le bien de tous ».


Green a ajouté: « Les changements démographiques vont soutenir la tendance. Les milléniaux - ceux qui sont nés au cours de la période allant du début des années 1980 au milieu des années 1990 et au début des années 2000 - citent l'investissement ESG comme leur priorité lors de l'examen des opportunités d'investissement ».


"Ceci est crucial parce que le transfert de richesse générationnel le plus important jamais réalisé - de l'ordre de 30 milliards de dollars - des baby-boomers aux milléniaux aura lieu au cours des prochaines années."

En Janvier 2020, deVere Group a réalisé une enquête mondiale qui a révélé que 77% des milléniaux ont déclaré que l'investissement environnemental, social et de gouvernance (ESG) était leur priorité absolue lors de l'examen des opportunités d'investissement.


Cette enquête a souligné que si les facteurs traditionnels - tels que les rendements anticipés (10%), les performances passées (7%), la tolérance au risque (4%) et l'allocation tactique (2%) - sont des facteurs importants dans la prise de décision d'investissement des répondants du millénaire, ils ne suffisent plus par eux-mêmes.

Nigel Green conclut: «L'investissement ESG allait déjà remodeler le paysage de l'investissement dans cette nouvelle décennie - mais le coronavirus accélérera le rythme de ce remodelage ».

«Les investisseurs sont de plus en plus conscients qu'il est possible - et de plus en plus nécessaire - de réaliser des bénéfices tout en protégeant positivement et pro-activement les personnes et la planète ».

«En tant que tels, ils prendront des décisions d'investissement après avoir mesuré la durabilité et l'impact sociétal d'un secteur ou d'une entreprise car ces critères aident à mieux déterminer leur performance financière future, ou en d'autres termes leur risque et leur rendement.»



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page