top of page
  • Scout en Bourse

L'investissement responsable, au cœur d'une stratégie de placement performante et durable.

Auteur : David Seban-Jeantet


L’économie mondiale à l’arrêt et la moitié de la population mondiale confinée, les sujets de préoccupation sont multiples dans cette période si particulière. Mais si l’horizon semble s’être fortement raccourci, il ne faut pas perdre de vue que l’investissement se place dans une perspective de long terme. Et dans ces moments où la visibilité nous fait défaut, il est important de continuer d’appliquer avec méthode les principes qui ont fait de grands investisseurs : ne pas transiger sur la qualité, rester investi, connaître ses limites, notamment en termes de tolérance au risque. A cette prise de perspective nécessaire, les données ESG (Environnementaux, Sociétaux, et de Gouvernance) permettent de fixer un cadre d’analyse adapté. En effet, la sélection d’investissement s’enrichit alors d’éléments permettant de juger de la soutenabilité du modèle d’affaires des entreprises et de son adéquation avec les enjeux environnementaux et sociétaux.


Le développement de la culture ESG au sein des institutions financières, l’action déterminée des Nations Unis, et la mise à disposition grandissante de données ont permis d’atteindre aujourd’hui un certain degré de maturité dans l’analyse de ces critères. Une doctrine s’impose en matière de gouvernance, notamment sur la composition et la mixité des conseils d’administration ou encore le rôle croissant des administrateurs indépendants. Les capacités à gérer ses risques environnementaux sont également mieux analysés et normés permettant la comparaison, le classement et la mise en perspective des émetteurs. On note également qu’un nombre croissant de sociétés adoptent des objectifs ambitieux de réduction de leurs empreintes carbones, en cohérence avec l’initiative Science-Based Targets (Objectifs basés sur la science). Les sujets de parité homme femme et d’égalité de traitement sont dorénavant beaucoup mieux définis et mesurables. Ces progrès en matière de production et mise à disposition de données extra financières permettent d’approfondir et de consolider l’analyse des critères ESG des sociétés.


Pour intégrer les critères ESG, nous avons mis en place un processus d’investissement en plusieurs étapes. La première consiste à exclure de nos univers d’investissement les sociétés qui, sont sujettes à des controverses très sévères ou qui ne respectent pas les dix principes du Global Compact des Nations Uniesrelatifs au respect des Droits Humains, aux normes internationales du travail, à l'environnement et à la lutte contre la corruption. Nous excluons également les titres de sociétés qui réalisent plus de 15% de leur chiffre d’affaires dans des secteurs controversés et les sociétés avec des activités importantes dans le secteur du charbon. Après ces étapes d’exclusion nous mettons en œuvre un processus d’intégration des critères ESG à notre analyse fondamentale pour sélectionner les émetteurs qui affichent les meilleures performances sur les trois critères environnementaux, sociétaux et de gouvernance. Cette approche s’attache également à mesurer la dynamique de progression sur ces critères essentiels. Nous attachons une importance particulière aux enjeux climatiques en sélectionnant des sociétés qui développent des solutions pour limiter le réchauffement climatique et travaillent également à la réduction de l'empreinte carbone de l'entreprise. C’est donc une double processus d’exclusion et de sélection en fonction de critères extra financiers qui ont été objectivés et normés.


Notre initiative a été récemment récompensée par l’obtention du label ESG @LuxFlag pour nos fonds Moorea European Equity Quality Income et Moorea Euro Fixed Income. LuxFlag est une association sans but lucratif dont l’objectif est de donner aux investisseurs l’assurance que les fonds qui portent son label intègrent les critères ESG à chaque étape de leur processus d’investissement.


Au-delà de la mise en perspective et du bénéficie d’une approche de long terme, on observe une contribution positive à la performance sur les investissements cotés. Plusieurs moteurs sont à l’œuvre. L’approche ESG a été souvent mise en avant dans sa capacité à mitiger les risques pour un investisseur : C’est le cas notamment dans le cas de converse sévère en matière de gouvernance, d’environnement ou d’atteinte aux droits de l’homme. De telles controverses affectent durablement la performance boursière d’une entreprise ou même d’un secteur d’activité entier. Ce fut le cas avec le Diesel Gate qui a abouti à un changement profond des choix des consommateurs européens et au renforcement des normes antipollution. La prise en compte du sujet du réchauffement climatique et l’ambition de contrôle des émissions de gaz à effet de serre conduit également à remettre en question la valeur des actifs dits bloqués ou « stranded assets » qui affecte le secteur de l’énergie notamment. Ainsi, en 2019, alors que le pétrole progressait de plus de 30%, le secteur de l’énergie a produit la pire performance sectorielle parmi les 11 secteurs qui composent l’indice MSCI World.


En 2020, alors que l’actualité économique est dominée par les effets de la crise du Covid19, les critères ESG contribuent également positivement à la performance permettant notamment de limiter la volatilité et d’offrir un supplément de visibilité. Les secteurs énergivores sont, il est vrai, plus impactés par les mesures de confinement là où l’économie digitale a démontré sa résilience et la capacité à déployer rapidement des solutions de télétravail. Au-delà des effets de court terme liés à la crise sanitaire, on observe qu’un changement des habitudes de consommation est à l’œuvre et que la prise en compte des enjeux climatiques et sociétaux ne fait que s’affirmer, devrait favoriser les leaders de l’ESG.


Initialement l’apanage de la gestion institutionnelle et des fonds souverains, l’ESG est en passe de s’imposer plus largement et répond à une demande grandissante des investisseurs qui souhaitent donner du sens à leur placement tout en bénéficiant de l’assurance d’une gestion financière qui s’inscrit dans une perspective à long terme de développement durable.



Profil Linkedin de l'auteur : https://www.linkedin.com/in/david-seban-jeantet-a7a8092b/

Source : https://www.linkedin.com/pulse/linvestissement-responsable-au-c%25C5%2593ur-dune-strat%25C3%25A9gie-de-seban-jeantet/

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page